L'auteur


bretagne-aout-2009 0053

Sceau1.gif
Blog de poésie, histoire de la musique et des arts,
contes, cuisine, philosophie, défense et promotion de la laïcité


anti_b

Musique de la semaine

Arundo Donax

8 août 2012 3 08 /08 /août /2012 16:18

 



DSCF3727.jpg


                                    Quand donc se tairait la couleur

                  brûlée de l'herbe et le vent
                            crispé sur l'eau qu'il retenait ?

                            Je n'avais plus la force
                                       de traverser mon front
                                              pour guetter un orage


                                                 Tant d'aubes et de peines

                        à l'ombre des saisons passées
                                 tant de voeux dans les mains
                    et ce vert qui manquaient

                                       Il me tarde l'automne
                         éclatant sous les chênes
                            le talent bleu dansant des asters sous les pommes

                                       Il me tarde une lueur
                       d'eau noire sous les lamiers

                       Leur blancheur est en cage et leur valse prostrée




DSCF3743.jpg



DSCF3749.jpg


Partager cet article

Repost 0
publié par Viviane Lamarlère - dans voyages de l'âme
commenter cet article

commentaires

Miche 12/08/2012 04:40


Lol, un appel doux à la pluie... au repos... 

Russalka 12/08/2012 09:30



 


oui, à la pluie et à la renaissance, car l'été, la chaleur oblige les plantes à mettre leur métabolisme au repos;
Elles cessent de produire des fleurs ( sauf si on les arrose  abondamment et nourrit d'engrais, ce que je me refuse à faire étant donné la pénurie de pluie et le souci de ne pas polluer les
nappes phréatiques. C'est pourquoi par exemple les couvre sols se prostrent et semblent par endroit rentrer sous terre. C'est pour mieux rejaillir, mais que c'est long jusque la flambée
automnale... Mille merci Miche.



Rébecca 10/08/2012 08:52


Bravo pour ce poème tout en sensibilité  L'automne comme une renaissance, j'aime cette pensée !

Russalka 12/08/2012 09:26



 


Il est vrai que c'est l'été que j'éprouve comme saison mortifère ( et non l'hiver, paradoxalement) Mille merci
Rebecca!



arielle 09/08/2012 14:52


l'automne est en effet une saison riche en couleurs.


bonne journée


arielle

Russalka 12/08/2012 09:23



 


Merci Arielle, l'été est une saison que je n'aime pas, en fait:



L'été n'est plus notre saison heureuse

Rongé de bêtes folles et sans scrupules
     il s'est rangé dans la serre
 il attend que tombent les croûtes.

Pas de nouvelles de lui
       ni du vent ni du temps

Assises derrière nous  
           les amours on perdu leurs plumes

  Lorsque je fais le tour des chagrins officiels
    sous la raideur qui sied aux plantes classées trop vite
je découvre des forces qui s'effondrent

Même l'heure est paillasson
















Philippe 09/08/2012 11:36


 Si tu voyais chez moi à la Teste! Tous mes rosiers sont morts.

Bises

Philippe

Russalka 12/08/2012 09:20



 


Je ne pense pas que les plantes meurent comme ça ( quoique, une de mes azalées n'est pas terrible...) mais en dormance
pour l'été. J'espère que tu auras la bonne surprise de les revoir surgir à l'automne!!! Merci Philippe!



aimela 09/08/2012 09:38


Cela doit être désespérant de  tant travailler  pour si peu  de résultat faute à la châleur, je compatis  et j'espère que la pluie  viendra vite

Russalka 12/08/2012 09:18



 


En fait, du côté des fleurs cela va à peu près bien, rien n'est mort, juste l'herbe qui laisse apparaître de grands
trous de sable... Mille merci Aimela, la pluie ne semble pâs décider à nous rendre visite ;o((



Mes radios

France Culture le player en direct

Et dis,si on...

Ma page Facebook