L'auteur


bretagne-aout-2009 0053

Sceau1.gif
Blog de poésie, histoire de la musique et des arts,
contes, cuisine, philosophie, défense et promotion de la laïcité


anti_b

Musique de la semaine

Arundo Donax

7 janvier 2010 4 07 /01 /janvier /2010 14:16


Une épaule
Une colline aux ombres douces
D'ambre nacrée
Où je devine le berceau
Blotti au chaud qui prend ma bouche
Fermer les yeux, fermer les yeux...







Partager cet article

Repost 0
publié par Viviane Lamarlère - dans Hommages et échos
commenter cet article

commentaires

lutin 09/01/2010 20:53


A toi l'épaule, à moi le genou, les maux font écrire, devrions-nous les en remercier ?


Russalka 12/01/2010 11:12


ici c'est un vieux poème
en vérité un commentaire écrit il y a quelques années sous un magnifique poème
de Luc
j'ai repris l'écriture à ce moment là et sur ses conseils avisés
merci Lutin


la Calmette 09/01/2010 19:41


Puis la neige est tombée
silencieuse
"et la colline s'est blottie
de tendresse et de paix
sur mon épaule
ouvrir les yeux, ouvrir les yeux..."

( ce n'était sans allusion aucune chère Viviane, sur le fait qu'ouvrir les yeux t'aurait p'têtre éviter de tomber ! je n'ai lu ta réponse au commentaire qu'après ce petit pastiche à ton beau poème
et ça m'a fait sourire. Remets toi vite ! Bises)


Russalka 12/01/2010 10:59


Merci Calmette, j'apprends lentement mais surement, plus que deux semaines avant rééducation, oui, tu as raison, au lieu de continuer de
marcher, j'aurais dû marquer un temps d'arrêt ;o)
merci de l'écho de blancheur à mon épaule de miel


Corinne 09/01/2010 16:54


De bien jolis mots déposés au creux de cette épaule qui viennent sublimer cette partie du corps humain bien sensuelle !
Bon rétablissement Viviane et je te souhaite des jours meilleurs qui viennent dissiper ces peines qui brisent tes épaules


Russalka 09/01/2010 17:43


oui, je dois dire que si j'avais su, j'aurais évité de sortir...
le pire est que je suis partie en me disant " je vais aller faire mes courses avant que le froid du soir ne rende glissante la chaussée
et c'est dans le panier roulant d'un consommateur peu écoutant des autres que je me suis entravée
résultat des courses si j'ose dire: trois heures aux urgences et des bobos partout... ça passera.
Bisous et à demain sur ton blog


ulysse 09/01/2010 11:21


Votre  poème Viviane me rappelle ces vers d'Aragon chanté par Jean Ferrat : un jour d'épaule nue , où les gens s'aimeront...


Russalka 09/01/2010 17:35


C'est beau cette ^phrase, c'est chaud et doux
merci à vous Ulysse de cet écho qui fait trembler le coeur au bord des mots
à demain pourle plaisir d'aller vous lire à mon tour tranquillement


tilk 08/01/2010 00:59


très beau..j'aime bcp
besos
tilk

bonne année


Russalka 08/01/2010 10:05


merci Tilk
l'année ne commence pas très fort
pour diverses raisons dont mon épaule cassée
mais on fera avec :o)
car c'est le moins grave
bonne année à toi aussi!


Mes radios

France Culture le player en direct

Et dis,si on...

Ma page Facebook