L'auteur


bretagne-aout-2009 0053

Sceau1.gif
Blog de poésie, histoire de la musique et des arts,
contes, cuisine, philosophie, défense et promotion de la laïcité


anti_b

Musique de la semaine

Arundo Donax

3 décembre 2010 5 03 /12 /décembre /2010 03:19




Retour de ce petit village
où vit l’ami de ma cadette
        la route est de courbes
            emplies de tant d’erreurs qu’on voudrait en faire des bouquets

Une pente raide après un virage en angle droit
                                              
    des vignes au-dessus desquelles vole un couple de buses

qui se posent toujours au même endroit
        midi
les maisons isolées

          un carrefour en forme d'étoile très vieille
une petite côte qui monte douce entre les chais
  et puis la descente

brutale

Sur la bute

        une sorte de fléau sur lequel je laisse toujours
    avec la pointe au ventre
                        quelques instants balancer ma voiture

Le temps d’imaginer que je vais tomber droit

                     vers les villages en bas
       

    mais ce soir
ce n’est pas un train que j’ai rencontré

                    c’est un chevreuil.

Il allait lentement
traversant la chaussée comme un roi qui ne craint ni le noir ni la route

Il faisait une nuit
Dieu…
     comme la nuit peut éclairer la nuit

Il faisait nuit sans lune et pourtant

        je l’ai vu
            entrer avec lenteur dans les longs rangs de vignes
le poitrail en avant
bombé

éblouissant
une fête blanche sous sa robe dorée
je rêvais de vendanges et de ce sucre en feu qui fait un creux
l'automne
après le grain mordu


J'ai quitté la rencontre avec le sentiment d’être devenue pauvre

d’être restée au bord
d’une histoire formidable
où je n’étais conviée



Partager cet article

Repost 0
publié par Viviane Lamarlère - dans autobiographique
commenter cet article

commentaires

Martine 02/03/2013 07:49


Chère Viviane,


Quel merveilleux partage! j'ai quelques rencontres similaires à mon actif ( biche, chevreuils, biche et petit, etc.. Mais je ne suis pas sûre de raconter cela avec tant de poésie.


Quel cadeau! Merci


Bon week-end Viviane


Martine

ulysse 07/12/2010 22:47



Viviane comme dit le sage nous sommes le brin d'herbe que nous regardons...



Russalka 09/12/2010 08:54



Ah, alors tu me rassures, j'étais la biche (sourire)
merci Ulysse de ce qui apaise;



ulysse 07/12/2010 18:53



Viviane j'ai en mémoire toutes les rencontres de mouflons que j'ai faites sur le Caroux et elles continuent de m'enrichir...



Russalka 07/12/2010 20:32



Mais j'en suis persuadée, Ulysse, moi aussi cette rencontre est émerveillement encore aujourd'hui, encore vivante quand je ferme les
yeux et repense à cette lenteur majestueuse


mais peut-être ai-je mal exprimé que je regrettais ... de ne pas être une biche ;o)))



ulysse 06/12/2010 12:34



Viviane je suis étonné que tu sois sortie pauvre d'une telle rencontre ne t-a-t-elle pas au contraire enrichi ? n'est-il pas enrichissant de croiser même en de fugaces instants cette vie sauvage
qui échappe à l'ordre de fer humain et qui dans un bond nous ramène aux fondements de la vie ?



Russalka 07/12/2010 14:08



J'aurais tellement aimé que ce ne se limite pas à un fugace instant... alors (sourire)mais depuis l'enrichissement fait son chemin et
c'est pourquoi souvent je remets en première page ce vieux poème, pour nourrir...



lutin 03/12/2010 21:44



Toujours émue par la lecture, toujours le même ressenti



Russalka 04/12/2010 09:14



Merci Lutin, il y a comme cela des textes que j'aime bien me relire et offrir, alors si cela émeut à chaque fois le lecteur... Tout
bonheur! A lundi soir le plaisir de te lire à mon tour, là je file en cuisine pour rendre heureux mes enfants et petit fils , tous présents ce WE ( et Bruno, le papa de Maxou,  toute la
semaine qui vient chez nous pour cause de ses études à Bordeaux)



Mes radios

France Culture le player en direct

Et dis,si on...

Ma page Facebook