L'auteur


bretagne-aout-2009 0053

Sceau1.gif
Blog de poésie, histoire de la musique et des arts,
contes, cuisine, philosophie, défense et promotion de la laïcité


anti_b

Musique de la semaine

Arundo Donax

9 novembre 2011 3 09 /11 /novembre /2011 00:47



Parfois on a envie de changer de décor...
Les blancs de poulet archi-ressassés vous lassent?
Qu'à cela ne tienne! cuisinez-les en ballotine en suivant pas à pas la recette qui suit:




ballotine-de-volaille.jpg


Pour deux personnes:

Sur une feuille de film alimentaire étaler en les faisant se chevaucher une dizaine de tranches de lard fumé.
Dessus, poser deux blancs de poulet taillés en escalope.
Couper en morceaux grossiers six pruneaux dénoyautés, six abricots moelleux, six dattes. Les faire revenir dans un peu de graisse avec un oignon coupé en petits dés.

Poser la moitié de cette mixture au milieu des escalopes et doucement rouler le film pour refermer la ballotine. Bien nouer de chaque côté et enfermer dans une seconde feuille. Cuire à la vapeur pendant 20 minutes.

Pendant ce temps faire fondre un gros oignon émincé.
Assaisonner de deux cuilléréesà soupe de miel et d'une pincée de cannelle.
Laisser blondir, ajouter le reste des fruits secs. Réserver au chaud.

Emincer et faire suer rapidement des champignons de Paris. Sel et poivre, éventuellement un peu d'ail.


Ouvrir la ballotine, la faire rapidement dorer dans le reste de graisse où ont cuit les fruits d'automne et l'oignon. Réserver au chaud et déglacer la poêle avec un verre de vin blanc.

Découper la ballotine et servir avec la compotée d'oignon aux fruits secs et les champignons. Arroser du glacis.

Pour la déco j'ai immiscé des quartiers de kaki... délicieux.



ballotine-de-volaille.jpg


La Poule de Rameau, en quatre versions toutes convaincantes:

Pour orchestre par les Musiciens du Louvre dans une lecture qui reste assez classique mais n'exclut pas l'humour...

dewplayer:http://s3.archive-host.com/membres/playlist/1543578952/4_Musique_Baroque/Rameau/1_6_Concerts_transcrits_en_sextuor_-_6e_concert__I_La_poule.mp3&

Puis par l'orchestre Les Talens Lyriques

dewplayer:http://s3.archive-host.com/membres/playlist/1543578952/4_Musique_Baroque/Rameau/2_6e_Concert__I_La_poule.mp3&

Pour clavecin par le remarquable Trevor Pinnock

dewplayer:http://s3.archive-host.com/membres/playlist/1543578952/4_Musique_Baroque/Rameau/20_Pie768ces_de_Clavecin_Suite_in_E_Minor__X_La_Poule.mp3&


Pour clavecin par Olivier Baumont, version pleine d'esprit:

dewplayer:http://s3.archive-host.com/membres/playlist/1543578952/4_Musique_Baroque/Rameau/10_Nouvelles_suites_de_pie768ces_de_clavecin_-_Suite_en_sol__La_poule.mp3&



Partager cet article

Repost 0
publié par Viviane Lamarlère - dans Cuisine
commenter cet article

commentaires

Martine 11/11/2011 05:13



Bonjour Viviane,


Justement, j'ai des blancs de poulet, même de la dinde. Ta recette m'a l'air bien sympa. Je vais l'essayer. Pour la musique je reviendrai plus tard car , vu l'heure....


Bon weekend Viviane


A plus tard


Martine



Russalka 11/11/2011 10:38



 


Des blancs de dinde seront parfaits, mais on peut réussir cette recette avec des rables de lapin émincés, c'est aussi
très bon. Mille merci à toi Martine et bon WE en retour...



Valentine :0056: 10/11/2011 19:28



  J'écoute "la poule" avec intérêt !! je la connaissais déjà pour clavecin,
donc les version "orchestre" m'ont surprise ; et j'avoue préférer la seconde, plus rapide. Quant aux versions "clavecin", celle d'Olivier Baumont est très anticonformiste, mais vraiment rigolote
!



Russalka 11/11/2011 10:35



 


Je préfère aussi la seconde et puis celle de Pinnock, en fait les moins aimées encadrent les plus aimées pour une
fois, histoire de laisser l'auditeur libre de choisir sans être influencé par un ordre ascendant. Baumont fait en effet un travail décapant mais je me demande si cela respecte le texte? Faudra
que je vérifie sur pièce ;o))



Valentine :0056: 10/11/2011 19:23



Aaah je comprends ! Je suis allée sur ton blog directement et suis tombée sur
une poème ancien que tu as réactualisé sans renvoyer de newsletter ; si bien que les commentaires de datent de Mathusalem !!


..... Et maintenant tu comprends qu'on ne puisse pas publier des poèmes chaque jour pendant 6 ans !


Mais pour la cuisine, j'aime mieux le "plaisir des yeux"  (incapable de faire ça !), auquel j'ajouterai "le plaisir des oreilles" puisque selon "les
goûts réunis" nous allons déguster des jolis morceaux de musique...


Bonne soirée !



Russalka 11/11/2011 10:33



 


oui, on ne peut publier chaque jour une nouveauté, surtout quand les soucis familiaux ont occupé le temps ;o)) Et puis
j'aime retravailler mes textes, les alléger, gommer... Pour la cuisine, tu as tort de ne pas oser, je suis certaine que tu y arriverais, manque juste un peu de confiance en toi de ce côté là!
Bises et merci de l'écoute...



Merlin 10/11/2011 18:56



Mais j'aime bien la version d'Olivier BAUMONT  aussi. J'hésite entre Trevor PINNOCK (superbe !) et George MALCOLM (remarquable !)



Russalka 11/11/2011 10:28



 


Pinnock est d'une élégance rare , le juste poids , la juste fantaisie, que je trouve un peu trop chez Baumont. Je ne
connais pas Malcom, mais vais rechercher de ce pas! Merci à toi de cette indication interprétative qui toujours enrichit mes recherches ;o))



Merlin 10/11/2011 17:59



Ah, pardon ! Je suis stupide. "Une poule sur un mur" c'est une comptine célèbre que l'on propose aux petits de maternelle mais je vais en mettre trois sur
mon mur de FaceBook "par ce petit chemin-là."


Là, je rentre juste de paléographie : un texte relatant la misère noire (4 orphelins en 1716) ; Cosette à côté c'est le grand luxe et Zola c'est Byzance
!



Russalka 11/11/2011 10:26



 


Que Zola soit Bysance, cela en dit long de la pauvreté dans notre pays ( j'ai lu quelque part que sous la Révolution
française, la pauvreté dans Paris était telle que l'on mangeait aussi bien des rats que du chat ou... de l'humain) J'espère que tu nous mettras en ligne ces recherches sur la vie passée dans
notre pays qui témoignent malgré tout d'une accélération formidable du confort, même si la pauvreté revient aujourd'hui au galop Bises et merci!



Mes radios

France Culture le player en direct

Et dis,si on...

Ma page Facebook