L'auteur


bretagne-aout-2009 0053

Sceau1.gif
Blog de poésie, histoire de la musique et des arts,
contes, cuisine, philosophie, défense et promotion de la laïcité


anti_b

Musique de la semaine

Arundo Donax

4 septembre 2007 2 04 /09 /septembre /2007 13:20


 
Arracher à la matière des mots
        la matière même du cri secret
                son impact sur nos chairs
        l’impossible transcrire


La craie
    singulière chanson du bâton blanc buveur
d’eau de peau percussion sur l’ardoise
            un bruit en béret basque
 figé sous son épi
   

   Chant discret de l’usure
qu'interrompt main levée l'histoire entre les mots
l'attention suspendue aux
chocs irréguliers

soudain
cassure
mate
chute
talon maladroit
mort humble
étonnée
incomparable


   Appuyée sur un ongle
ou la veine oubliée dans la douceur talquée de l'addition rompue
        sans retenue dans le silence
                une note crissée

de ce cri ce silence
un grand cercle crispé
jusqu’au fuyant des murs




Echo de la terre profonde de Xu Yi
 



Pour découvrir d'autres oeuvres de ce compositeur




 

Partager cet article

Repost 0
publié par Viviane Lamarlère - dans Botanique de l'étymologie
commenter cet article

commentaires

juliette b. 05/09/2007 17:46

tout pour toi peut être le sujet d'un poème, toujours aérien  et délicat. Qui aurait oensé à écrire sur la craie....?Pourquoi ne viens-tu pas nous rejoindre à "Papier Libre" : http://papierlibre.over-blog.net/J'imerais beaucoup.C'est main tenant moi qui l'anime, Nath étant empèchée pour l'instantIl y a un "petit chemin" qui devrait de tenter.Je t'emb rasseJuliette

Viviane 06/09/2007 09:29

je crois que dans la vie tout est poème.pour ce qui est de rejoindre votre atelier, je le voudrais bien volontiers mais suis très fatiguée par des contraintes familiales qui m'occupent à temps plein et me laissent déjà peu d etemps pour écrire pour moi même et lire les amis, alors... dans quelques temps peut-être? Merci en tous cas de la proposition, je connais l'adresse et ne l'oublierai pas; Bises à toi, Juliette et mille merci

valentine :0056: 05/09/2007 17:23

Elle est donc déjà connue, cette femme, si elle figure aux oeuvres du bac... Que de monde à ce jour ! Mais la musique spectrale me fatigue un peu. Je connaissais Gérard Grisey, le Tristan Murail des débuts ; mais maintenant j'ai du mal à suivre.

Russalka 06/09/2007 09:31

Hé bien oui, elle est assez connue et de tous les compositeurs dans ce type de musique, c'est celle qui me touche le plus, il passe une émotion dans ce qu'elle écrit, on voyage dans ses notes. En tous cas mes élèves avaient pour une fois apprécié alors que la musique contemporaine n'est pas leur cup of tea ;o)Bisous

Le bateleur 04/09/2007 21:41

J'aime cette plainte/chant  que tu fais entendre à travers tout ce poème dans des sonnorités qui crissent comme la craie sur le tableauTu dis beaucoup de cette pierre en morceauqui comme le sable de cette double pyramide creuse et réversiblemesure le temps.Un poème en forme de définitionj'ai pensé aux meilleurs moments des "papous dans la tête"

Russalka 05/09/2007 09:26

C'est super sympa d'avoir utilisé ces motsplainte/chantqui se rapproche d'un autre que j'adore plain chantcar c'est un peu cela que j'ai voulu transmettreau bout du compte, à force d'élaguer élaguerne devrait rester que le bruit de la craie (sourire)intraduisible et pourtant......J'adore les Papous dans la tête et aussi les Décraquésma nourriture quotidienne et dominicale longtempsla disparition des seconds m'a laissée bien triste...

yvan grausam 04/09/2007 21:29

que voilà un bel écho therapeutiqueet comme un beaume bienvenuà la douce complainte du bateleurperclus dans l'ombre sournoise des Tableaux Blancs Interactifsrevant de la sainte ardoise mythiquesi la fee viviane  au baton de craiele ditalors demain comme hier sera bien

Russalka 05/09/2007 09:21

Et que voilà un retour bien sympatiqueet comme un homme bienvenudans la douceur complète des bath heurespassées dans l'ombre courtoisede mon écran interactif (sourire)...òh oui, je plains Luc d'avoir à se bagarrer pour obtenir des ardoises traditionnellesalors que je reste persuadée que tenir une ardoise une vraies'accorder le temps de nettoyer à l'éponge humide, s'interroger sur le bruit du baton d ecraietout cela participe du bien être et de la rêverie du petit d'hommedonc de ce concept cher à notre Ami communla sédimentation.Allez un petit coup de baguette magique, ça va marcher ( rires) il les aura ses ardoises!!Mille Merci Prince des Myrabelles de vous être posé sur ce petit tableau

valentine :0056: 04/09/2007 18:48

Encore un petit bijou ! Est-ce par rapport à la rentrée ? Ou par rapport au disque que tu nous fais découvrir ? Quelle trouvaille encore que ce disque ! ...

Russalka 04/09/2007 20:54

C'est un petit texte qui me travaillait depuis un certain temps, et il est vrai que puisque la rentrée est là, c'est l'occasion, je crois;Cette musique est superbe, l'oeuvre intitulée le Plein du Vide est à écouter absolumentje te donne en lien le seul site  où l'on trouve des extraits , laisse trainer la souris sur la gauche et explore, c'est passionnant pour une musicienne comme toi et pour chacun d'ailleurs... Bisous

Mes radios

France Culture le player en direct

Et dis,si on...

Ma page Facebook