L'auteur


bretagne-aout-2009 0053

Sceau1.gif
Blog de poésie, histoire de la musique et des arts,
contes, cuisine, philosophie, défense et promotion de la laïcité


anti_b

Musique de la semaine

Arundo Donax

3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 00:41

Il est assis quelque part
dans l’étroitesse de la réparation
forteresse de chair
ouvertures
blessées de soleil bruit doré
signes trop douloureux
trop brûlants pour son âme


Il est assis quelque part
tous ses / dire / ont un / petit morceau /  à/quelque chose/
mais il n’y parvient pas
si lentement
que loin
déjà
ceux qui l’aiment très fort
lèchent les berges enflammées
des blessures infligées par ses gestes moineaux
et lui il ne le sait

Il est assis au bord
le temps traverse son sourire
il apprend tous ces gestes pour être une poupée
fait ce qu’on lui demande
cela fait tant plaisir
plaisir plaisir plaisir plaisir plaisir
tourne tourne plaisir tourne tourne tourne

Mais lui
il voudrait juste
qu’on le laisse tranquille qu’on cesse de le vouloir
ou de le fabriquer
que l'on pense à ces ordres semblables à des talus
ponctuation des grands prés
articulation des jours
loin là-bas y'a des grillons tout seuls c'est bien plus important
que les larmes de maman et tous ceux qui réclament une caresse preuve
il voudrait juste retenir
le vent d’un papillon effleurant son sourire




 

Partager cet article

Repost 0
publié par Viviane Lamarlère - dans Botanique de l'étymologie
commenter cet article

commentaires

renaud 05/08/2012 17:22


Bonjour Viviane, ton texte est magnifique et plein d'humanité.


Je parcourais récemment un recueil d'entretiens de Christian Bobin, La Lumière du Monde, dans lequel il mentionne:


" l'autisme est un soleil inversé, ses rayons sont dirigés vers l'intérieur ".


En toute amitié.Renaud.


 

Russalka 06/08/2012 10:36



 


C'est exactement ça, et en plus si vrai physiologiquement: l'autiste souffre de la lumière qui blesse habituellement
ses yeux.



Le moine au masque de plume 04/08/2012 14:43


Plus ça va et plus je m'oriente vers les bactéries responsables de cette anomalie lors de la formation des jeunes cerveaux de nos jeunes autistes. Une
liaison possible avec une déficience du SNE (Système Nerveux Entérique) ? Ou alors une période de non-activation du système immunitaire due aussi à des types de bactéries non habituelles dans la
flore intestinale et donc dans l'organisme ?


Pour moi, c'est une piste sérieuse !

Russalka 06/08/2012 10:31



 


C'est en effet un lieu de questionnement dont j'espère qu'il est envisagé, car on sent bien qu'il y a peut être là des
réserves de " correction " de l'anomalie précocément. Merci de ta piste sur laquelle je vais chercher  ce que je trouve sur la toile.



Chloé Noura 02/11/2011 09:09



Merci Viviane! c'est sans prétention et pour l'instant ça me permet de mettre sur papier et en mots toutes les émotions et ressentis qui se bousculent à l'intérieur! Pour le reste on verra si un
jour ça va au dela! J'aime écrire c'est une bonne thérapie et j'aimerais un jour restituer le chemin parcouru pendant trente sept ans avec des enfants, adolescents, adultes déficients mentaux !
Une expérience  de vie riche en enseignement ponctuée de belles rencontres et que j'aurais envie de partager! En attendant je teste mes capacités d'écriture et le regard de gens comme toi
qui manient avec tellement d'aisance,  de justesse,  de profondeur et de sincérité l'écriture ne peut que m'aider à aller plus loin !Et puis quel parcours! J'ai beaucoup à apprendre de
toi!  Ton avis est donc pour moi important, tes  cri tique aussi!



Russalka 03/11/2011 18:46



 


C'est super gentil de me faire ainsi confiance, j'appartiens à un atelier d'écriture qui s'appelle
Milletunes, nous sommes des anciens et anciennes d'un autre atelier
disparu depuis, les consignes arrivent tous les quinze jours, on peut sur déclencheur faire parler ce que l'on porte en soi, et on est lu, encouragé, critiqué aussi, c'est une ambiance chouette.
Je te le conseille ;o)) Mille merci



Chloé Noura 01/11/2011 13:36



Moi qui partage leur quotidien , ce texte me touche particulièrement ! il y a aussi là tellement de justesse ! J'aurais aimé l'avoir écrit mais il me manque encore cette justesse, cette
particularité que tu as  de percevoir si bien le  fond de l'âme et de trouver les mots ! Chloé



Russalka 02/11/2011 08:18



 


Tu sais, j'ai lu ce que tu écris, c'est en bon chemin et touche déjà par sa simplicité tendre et douce. Surtout,
n'abandonnes jamais l'écriture, cela apporte tant aux autres et aide aussi à vivre...



Miche 29/10/2011 04:46



Un jour, peut être, saurons-nous aborder chaque personne et donc chaque enfant, dans sa
"spécificité ". Chaque enfant diagnostiqué autiste est différent. Je connais un petit Mattéo qui sourit beaucoup, parfois juste dans la détente du corps.


Se laisser toucher…


Ton poème dit bien le désir des éducateurs de se rassurer par les gestes appris… et tant
d’autres choses encore.




Russalka 29/10/2011 13:11



 


Tu vas droit au but. Je crois que les éducateurs en effet, souvent, cherchent surtout à se rassurer plutôt que de
laisser advenir. Merci Miche du partage!



Mes radios

France Culture le player en direct

Et dis,si on...

Ma page Facebook