Poésie, symbolique du monde, les quatre éléments, contes, écoute, accompagnement, musique

Top articles

  • Concerto pour harpe et orchestre de Boieldieu

    16 août 2012 ( #Musique )

    Estampes de Kawase Hasui Non pas la fuite. Quoique... La sécheresse accable nos régions et nous rapproche de ces lieux où elle est permanente privant les peuples de ce minimum vital dont nous n'avons même plus conscience Non pas la fuite quoique... Les...

  • Danse prostrée

    08 août 2012 ( #voyages de l'âme )

    Quand donc se tairait la couleur brûlée de l'herbe et le vent crispé sur l'eau qu'il retenait ? Je n'avais plus la force de traverser mon front pour guetter un orage Tant d'aubes et de peines à l'ombre des saisons passées tant de voeux dans les mains...

  • Petit traité de la décroissance sereine

    06 janvier 2013 ( #Simplicité Volontaire )

    De Serge Latouche , un livre formidable, petit par son format et son prix, ( 3 euros et quelques) grand et riche par son contenu. Remarquablement écrit, d'une clarté à mettre entre toutes les mains, au premier chef celles des ( ir) responsables qui nous...

  • Léon Spilliaert ou la lumière d'Ostende

    28 décembre 2012 ( #Peintres et sculpteurs )

    Peintre peu connu, peu exposé, s'exposant peu, ne travaillant qu’au crayon de couleur, à l’aquarelle ou à l’encre, jamais à l’huile , il est de ces artistes dont on n’oublie pas la rencontre et qui nous renvoient malgré nous à nos zones d’ombres. J'aime...

  • Tableaux fleuris de mon jardin *4* Novembre

    02 décembre 2012 ( #Voyage au bout de mon jardin )

    Semaine du 1er Novembre Même en cette saison, comme je l'expliquais par ailleurs il reste possible de savourer de la beauté poussant dans le jardin. Ci-dessus un assortiment de feuillages persistants. Semaine du 8 Novembre En dépit des gelées nocturnes...

  • Basil Besler: la Pivoine

    28 novembre 2012 ( #Basil BESLER - images et contes autour du Botaniste )

    Péan était un guérisseur de l'antiquité. Ses patients? Les dieux. Et c'est son nom que porte une des fleurs les plus majestueuses qui soit: la Pivoine. 40 espèces connues à ce jour qui peuvent prendre mille formes: vivaces , arbustives ou herbacées qui...

  • Froids

    24 novembre 2012 ( #Non pas... )

    Toile de Claude Cordier Non pas le lent humide et ses voix d'eaux rusées cauchemar de la chair ni le vent comme un roc assenant son essence à l’échine courbée Non pas l’ivre blizzard qui gerce les chemins sous les cris de l'harfang et fait monter le sang...

  • J'inaugure un espace

    22 novembre 2012 ( #Entre l'Ange et le Diable )

    Autour des synonymes du verbe commencer... et de mon ami le Diable J’inaugure un espace prélude dégrossi à grands coups d’aime atomes un lieu sans carapace pause ni violons Je suis parti de noir mes ailes engagées pour payer le voyage il se peut que j’esquisse...

  • Le vent est parpillé

    19 novembre 2012 ( #variations autour d'une toile ou photo )

    Le vent est parpillé De mille feuilles rousses Aux sables grapillées Le vent est berlué De pourpres arabesques Envolées aux nuées Le vent est chymosé Des questions d’eaudoucie Que lui pose la pluie Le vent est corchuré Par une idée du presque Au ciel...

  • Etapes *1*

    04 septembre 2012 ( #Fictions courtes )

    Pierre se pencha par-dessus la muraille de Saint-Macaire. Il faisait presque froid. Au loin, le peu de vie perceptible semblait sortir de nulle part pour y retourner aussitôt. L'enchevêtrement des herbes dissimulait à peine la terre pâteuse de trop de...

  • Le vent rien que

    16 mai 2012 ( #Chemins de solitude )

    Toile de Claude Cordier Au Château de Malagar, à deux pas de chez nous, François Mauriac aimait à venir méditer dans un des angles de son jardin surplombant la vallée. Un coin venteux et rude... Le vent rien que le vent rancoeurs forcies à l’ombre des...

  • Basil BESLER, Botaniste: la Tomate

    28 avril 2012 ( #Basil BESLER - images et contes autour du Botaniste )

    Nous sommes Michel et moi très en colère, nous qui aimons les vieux ouvrages de Botanique, voilà qu'aux Etats-Unis ( sans doute ailleurs cela viendra-t-il?) ils se mettent à désosser les livres, à vendre feuille par feuille le travail d'un amoureux des...

  • Les mains de ceux qui espèrent

    28 avril 2012 ( #Chemins de solitude )

    L es mains de ceux qui espèrent ... Rien de plus que cette espérance. Certains livres racontent " La main que tu ne peux trancher, baise-la " je ne crois que cela puisse être longtemps accepté. Je ne crois qu'en la musique des sources quand l'eau recherche...

  • Ravins

    12 août 2012 ( #Ecorces du monde )

    Nous vous avalerons sans faim et sans scrupules, nous vous avalerons juste pour le plaisir et nous nous gausserons des ouches à bâtir bernées au bord de l’ eau par les frères Crapules Vous n’aurez pas le temps d’alerter vos stratèges, de faxer vos émois...

  • Entre deux mondes

    08 août 2012 ( #variations autour d'une toile ou photo )

    De ciel et de labours se raconte le paysage et la lumière est sa langue Sur la marge des champs un chemin se moque de qui passe ici chaque chose est à sa place dans sa fragilité menaçante et parfaite l'herbe charrie des signes plus rusés que la bête Ô...

  • Voyage au bout de mon jardin * 19 *

    23 avril 2012 ( #Voyage au bout de mon jardin )

    Les mois se suivent et ne se ressemblent décidément pas... Mais qui se plaindra parmi les amoureux du jardinage de cette eau miraculeuse qui tombe quasi sans discontinuer depuis le premier avril? Pas moi en tous cas car la terre avait soif et encore......

  • Musique, Peinture, Poésie, Penser *65* La période classique: Gluck

    21 mars 2012 ( #Musique - peinture - poésie - penser )

    Cet homme-là pense. En jouant. Il pense depuis sa naissance... Heureux temps que ceux où être totalement autodidacte n'empêchait ni de penser, ni l'ascension sociale ni le génie reconnu des contemporains. Né en Bavière en 1714, Gluck entame sa vie d'intellectuel...

  • La héronnière de Bazas en Gironde

    11 avril 2012 ( #autobiographique )

    Le terroir où l'on vit est toujours un mystère. On a beau croire en connaître tout, au bout de trente années il reste encore à découvrir, se nourrir. Mercredi, nous sommes partis nous reposer dans la héronnière de Bazas, située au bord du lac de la Prade....

  • Musique, Peinture, Poésie, Penser...* 64 * La période classique: Telemann

    02 mars 2012 ( #Musique - peinture - poésie - penser )

    En ces temps-là, une comète qui porterait sous peu le nom de celui qui avait en tête d'en définir la périodicité, Halley , frôlerait à nouveau le ciel terrestre de sa plume. La belle tapisserie de Bayeux nous faisait part déjà de ce passage dès 1066 au-dessus...

  • Musée Guggenheim de Bilbao: L'Araignée qui marchait à contre-sens

    01 mars 2012 ( #voyages-en-poesie )

    Il était une fois une araignée qui aimait les Beaux-Arts quoiqu' elle trouvât bizarres les tendances modernes aux tensions éclectiques il ne lui déplaisait de prendre quelques risques devant les bleus de Klein ou les noirs de Soulages Suspendue à son...

  • Nathalie Picoulet, Iris de mai

    28 février 2012 ( #Peintres et sculpteurs )

    Le travail du pastel est probablement l’un des plus difficiles qui soit. Le bâton de pigment qui donne son nom à cette technique de dessin et peinture tient son nom à la fois de l'italien pasta, ( les batonnets de couleurs résultent du mélange de craie...

  • Voyage au bout de mon jardin * 23 *

    13 juillet 2012 ( #Voyage au bout de mon jardin )

    Mi-juillet. L'effervescence vouée aux jeunes feuilles et à l'abondance de fleurs semble se calmer, comme si ce qui se joue sous terre avait reçu signal d'une inversion des forces. Mais grâce aux pluies abondantes, le jardin est bien vert et cela change...

  • Les orchidées sauvages de la Butte de Launay à Cazaugitat

    10 février 2012 ( #Belles photos de Michel )

    Depuis quelques semaines et jusqu’à la mi-juillet, les orchidées sauvages fleurissent un peu partout, le long des petites routes, des vignes mal entretenues, dans les champs éloignés de la circulation. De cette fleur magnifique nous sont familières la...

  • A comme... Alain: les Dieux

    22 juillet 2012 ( #Mes Philosophes )

    Toile de Caspar David Friedrich J'ai mis longtemps à comprendre pourquoi Emile-Auguste Chartier avait pris ce pseudonyme. Alain. Un prénom, une redondance de l'anonymat. Philosopher sans doute et à cette altitude ne se conçoit que dans une forme de clandestinité,...

  • Pureté de l'intention

    20 février 2012 ( #Hommages et échos )

    En écho à ce texte de Luc sur l'Al Manach Aux alentours de la grange flottaient encore les miasmes de l'atroce flambée. Elle, avait échappé au carnage. Cachée derrière les arbres, elle tentait de comprendre ce qu'elle savait déjà. Ces âmes envolées dans...